Portfolio of comic artist Cab

Les Cabtualités de 2023

Category : Les Cabtualités
Date : January 2, 2024

Une autre année, un autre recap! Si 2022 a été une année de production et de sortie de livre, 2023 en a été une de super contrats d’illustration et de production personnelle post-Utown. Ça a aussi été une grande période de changements personnels et une année qui s’est terminée sur un gros cliffhanger dramatique. On aura la suite l’an prochain…!  Donc, sans plus attendre, voici le récapitulatif de 2023!

Janvier

  • Après plus d’un an dans les limbes des opérations repoussées, j’obtiens un rendez-vous pour une chirurgie maxillo-faciale dans le but de traiter mon apnée du sommeil. 
  • Je lance une petite campagne de financement pour ma face et je suis soufflée par la générosité des gens. 

Février

  • Je me fais opérer et je ne peux ni parler, ni manger autre chose que du liquide. J’ai l’air d’avoir mangé une crisse de volée.
  • Je profite de ma convalescence pour binger nos excellentes séries quotidiennes québécoises. La vie d’urgentologue et d’avocat n’a plus de secret pour moi.
  • Je dessine des vieilles bébelles

Mars

  • Je me fait enlever les élastiques qui tenaient ma bouche fermée tight. Je peux manger du mou et je capote ma vie. J’ai TOUT LE TEMPS FAIM.
  • Je vais au dévoilement du recueil de texte de l’organisme La Marie Debout, pour lequel j’ai fait une BD.
  • Utown est en nomination pour un prix Bédélys!! Woaaah!

Avril

  • Le festival de BD de Québec est fantastique. Boum gagne un Bédéis Causa! On est émues et on fait brailler les gens dans la salle.
  • Les posters que j’ai fait pour le FBDM sont dévoilés. Crimepoffe que j’ai travaillé fort sur ce contrat-là. 
  • Je participe à une table ronde autour de l’exposition “Hochelaga” de la photographe Joannie Lafrenière. 

Mai

Je gagne le prix Bédélys Québec pour Utown! Tout le FBDM est fou fou fou.

La version espagnole de Utown sort chez La Cupùla! Je rencontre mes éditeurs américains au festival et j’en reviens pas d’être éditée à la même place que Scott Pilgrim.

Juin

  • Je prends des photos, je prends ça cool. Le Québec est en feu.

Juillet

  • Utown sort en anglais! C’est la fin d’un long processus de promotion et je suis contente que le livre vive sa best life en trois langues.
  • Je fais le Comiccon de Montréal. C’est une bonne édition!
  • Il mouille que l’crisse et je perd espoir pour mes tomates de balcon.

Août

  • Ça fait un bail que j’ai pas fait de façades Montréalaises faque j’en enligne trois de suite, en hommage à mes friperies/commerces de seconde main préférés. 
  • J’efface mon compte Twitter, après 10 ans d’utilisation quasi quotidienne.

Septembre

  • Je m’inscris à un studio de yoga et je découvre les joies de suer en bougeant peu.
  • Je suis invitée au salon du livre du Saguenay pour la première fois. Je veux embouteiller l’accent et la gentillesse des gens et ramener ça chez nous.

Octobre

Novembre

  • J’annonce mon prochain projet L’heure du Lunch.
  • Je tombe super malade et je dois annuler toutes mes dédicaces au Salon du Livre de Montréal. C’est vraiment hyper-poche.
  • Je poursuis ma purge de relations toxiques et je flushe Adobe. 

Décembre

  • Après 12 ans de conventions, je me greille ENFIN d’un beau chariot et d’une bannière pour les futurs évènements. Je fais le Comiccon de Noël pour la première fois depuis des années.
  • L’année allait finir en beauté mais j’apprends une série de mauvaises nouvelles qui —ouuufff– me font puiser dans toutes mes ressources intérieures. Grand respire, il reste un jour à l’année quand j’écris ces lignes.

Cool stuff en rafale

Playlist de mes tounes préférées de l’année

Meilleures photos de 2023

Les Cabtualités de tous les mois: Patreon et Substack

Les moments bofs

  • Même si ça a apporté que du bon, force d’admettre que se faire péter les os de la face, ça a été hardcore. La douleur, la vraie, a été brève mais l’inconfort a perduré vraiment longtemps. Je commence aussi à croire que je retrouverai jamais toutes les sensations dans mon visage. Par contre, j’ai été chanceuse d’avoir été bien suivie et entourée pendant cette période et j’en suis incroyablement reconnaissante.
  • On a vraiment eu un été de marde.
  • Le discours sur l’AI a pollué mon existence quotidiennement cette année. On a vu l’arrivée graduelle de couvertures de livre générées par de l’intelligence artificielle plutôt que par des artistes, en toute impunité. Pire encore, la lâcheté et la malhonnêteté de certains éditeurs/équipes créatives, lorsqu’ils sont mis devant le fait, est navrante. Faque ça retombe sur nous, artistes visuels au statut souvent précaire, de devoir aller au bat, participer à des consultations, s’informer, faire des pressions, signer des pétitions, pour justifier l’existence même de notre job. Et c’est épuisant.
  • Je pensais pas pogner un rôle dans le mélodrame infini qu’est la crise du logement cette année.

Les moments forts 

  • Gagner un Bédélys! Avec des gens que j’adore! Pendant le FBDM pour lequel j’ai fait le poster!  La fin de semaine de ma fête! Pour vrai, je marchais 1 pouce au-dessus du sol pendant 3 jours.
  • Je dors sans CPAP, c’est capoté.
  • J’ai vraiment beaucoup dessiné de trucs pour moi cette année. C’est le fun de renouer avec la couleur.
  • Je check ma liste de buts de l’an passé et j’en ai coché pas mal! 

Les buts 2024

  • Travailler à temps plein sur L’heure du lunch et manger le plus de sandwichs possibles.
  • Revamper mon Patreon et lui donner un nouveau souffle. Préparer une alternative dans l’éventualité très réelle que cette plateforme se fasse enshittifiée comme tant d’autres cette année.
  • Faire grossir ma mailing list ailleurs que sur Substack et réduire mon utilisation des réseaux sociaux. 
  • Réussir la pose de la roue au yoga et faire en sorte que la prof arrête de me regarder avec un air inquiet (mais bienveillant) à la fin de chaque session.
  • Voir plus de shows!

Mot de la fin

Ouin, grosse année! Ça a été ben plus intense du point de vue personnel que professionnel pour moi, avec l’opération et tout. Vu que j’ai quasiment juste fait de la pige et des contrats, j’ai passé pas mal de temps à écrire des courriels et faire des factures. C’est pas toujours sexy, le métier d’illustratrice! Honnêtement, j’ai hâte de me remettre à bosser sur mes propres trucs. Ma prochaine BD sera pas de la fiction et le genre de travail que ça nécessite est complètement différent de ce à quoi je suis habituée. Je m’ennuie un peu de geeker out sur mes personnages mais Utown a tellement une belle vie en ce moment que je peux pas me plaindre. Bref! Merci encore de me lire, de me parler des Cabtualités et de me confier votre courriel et votre attention chaque mois. Y’a rien qui me rend plus heureuse. Le début de 2024 s’annonce challenging mais je baisse pas les bras: s’il faut que je me lance dans la nouvelle année en kickant et punchant dans les airs, ce sera ça. Sur ce, bonne année 2024 mes pious-pious! Prenez soin de vous!

@